x
+ -
Seychelles image

Vols directs pour Mahé (SEZ)

x

Chaque jour, plusieurs compagnies aériennes se rendent aux Seychelles avec une escale.
Ici vous pouvez trouver toutes les options de vol direct en un coup d'œil.

Aéroport Compagnie aérienne Vol de départ Vol retour
Paris (PAR) Air Seychelles Lu, Me, Je, Sa Ma, Me, Je, Di
*Dès octobre 2017
  • Tous les carnets de voyage

    Praslin, La Digue et Mahé : Un tour des îles seychelloises

    L’Anse Cocos n’est accessible qu’à pied, en passant d’abord, à Grand Anse, puis Petite Anse, et en traversant des sentiers qui serpentent dans la végétation luxuriante. La plage est grande, déserte, bordée de cocotiers et de takamakas. Le sable est immaculé, l’eau turquoise, et les vagues assez fortes. Un magnifique chaos d’énormes rochers granitiques en extrémité de plage permet de briser les vagues, et forme une piscine naturelle.

    Nous posons nos serviettes à l’ombre d’un gros rocher, nous nous baignons au milieu des poissons multicolores,faisons une petite sieste… et oui, çà fait aussi partie des vacances;)

    Moment inoubliable!

    Praslin

    A Praslin, nous logeons au Domaine de la Réserve situé sur Anse Petite Cour: très bel hôtel et jolie petite plage riche en poissons et coraux. Tout de suite, nous apprécions la température de l’eau! Nous sommes à ¼ d’heure à pied d’Anse Volbert (Côte d'Or), grande plage aux eaux turquoises, changeantes, avec en face, l’îlôt Chauve Souris et l’îlôt St Pierre. Quelques petits commerces où acheter des samoussas et de bonnes bières locales pour pique-niquer à l’ombre des cocotiers devant cette si belle plage. Le soir, nous retrouvons le restaurant de la Réserve, sur le ponton éclairé qui nous permet de voir les beaux poissons tout en dégustant la bonne cuisine!

    ImageRestaurant La Réserve à Praslin

    La Vallée de Mai, l´Anse Lazio (en bus TATA), et un tour de l’île en taxi resteront de merveilleux moments pendant notre séjour à Praslin, ainsi que l’excursion à l’île Curieuse, avec ses tortues terrestres géantes.

    ImagePraslin Anse Lazio

    La Digue

    Après l’éblouissement de Praslin, comment s’attendre à mieux? L’arrivée au petit port pittoresque de La Passe laisse présager de la suite! La petite taille de l’île permet en peu de temps de découvrir ces plages toutes merveilleuses avec leurs énormes blocs de granit rose si typiques des Seychelles.

    Notré hébergement, au nord de La Digue, se situe au Patatran, qui surplombe la magnifique Anse Patates. La plage est minuscule à marée haute, mais les baignades y auront été fréquentes et les poissons très très nombreux (entre autres: raies, tortues, poissons perroquets,et même une murène…).

    ImageChambre au Patatran La Digue

    Nous louons des vélos (pas de voiture à La Digue, et c’est tant mieux), et nous rendons en 10 minutes à la célèbre Anse Source d'Argent, dont la notoriété n’est pas surfaite. C’est une succession de petites criques que nous découvrons une à une: un enchantement!

    ImageAnse Source d’Argent La Digue

    Le lendemain, nous décidons de découvrir le sud-est de l’île. Nous posons les vélos à Grand Anse, le “terminus”. Cette plage est grande, quasi-déserte, sauvage, bordée de cocotiers et de takamakas. Nous empruntons le petit chemin à travers la végétation luxuriante et arrivons à Petite Anse ; quasiment de la même taille que Grand Anse et tout aussi belle. Nous reprenons le chemin au milieu des cocotiers, de la canne à sucre sauvage, nous nous égarons un peu, mais au bruit de la mer, nous savons que nous ne sommes pas très loin... et nous arrivons à Anse Cocos. J’ai décrit cette plage dans un paragraphe précédent, tellement nous avons été séduits par cette nature sauvage, la lumière, les couleurs, et toujours ces fameux éboulis de rochers si caractéristiques.

    Notre dernier jour à La Digue restera aussi très important pour nous, puisque nous avons fait une rando avec un guide local pour accéder à l’Anse Marron. Cette balade a fait l’objet du “temps fort” de notre voyage, décrit plus haut.

    ImageAnse Cocos La Digue ImageAnse Marron La Digue

    Mahé

    Nous arrivons à notre hötel le “Sunset Beach” au nord de Mahé, près de Beau Vallon. Nos chambres sont camouflées sous la végétation, juste en bord de plage. La situation est parfaite, avec en ligne de mire, l’île Silhouette. Ici, pas de vélo: l’ile est trop grande, Nous nous déplaçons à l’aide des bus locaux, hauts en couleurs, avec des passagers seychellois plus nombreux que les touristes. La conduite n’est pas très souple, les horaires, eux, sont très souples par contre! Nous sommes en vacances, alors ce n’est pas bien grave!

    ImageHôtel Sunset Beach Mahé

    Nous allons à Victoria, la capitale des Seychelles. Le marché est très coloré: épices, poissons, fruits et légumes.. Nous achetons de la vanille et de l’huile de coco.. Nous passons devant la tour de l’horloge,”Big Ben”, le temple hindou, dommage, il est fermé ce jour là, nous nous promenons dans les rues. Les commerçants, comme tous les Seychellois que nous avons rencontrés, sont extrêmement sympathiques. Partout, nous avons pu apprécier leurs sourires, leur gentillesse, et leur plaisir de nous faire découvrir leur paradis.

    Nous prévoyons un tour de lîle en taxi pour le lendemain. Le chauffeur nous emmène au Morne Seychellois, le sommet de l’île, d’où nous avons une vue fantastique sur toute la côte Nord et Nord-Ouest.

    Nous passons au milieu d’une plantation de thé, nous arrêtons à l’usine pour en acheter (nous confirmons qu’il est bon), puis notre périple continue, d’anse en anse, où nous avons fait beaucoup de photos: Anse aux Pins, Anse à la Mouche, Anse Takamaka, Port Glaud...Nous faisons aussi une escale à la distillerie: dégustation de rhums parfumés à la vanille ou à la noix de coco: évidemment, nous craquons, et nous achetons quelques petites fioles!( Enfin, de retour chez nous, ces rhums seront appréciés également par nos amis lors de petites soirées!) La balade en taxi a duré une bonne matinée, et nous restons l’après-midi à Beau Vallon et au Sunset Beach pour profiter de la plage jusqu’au soir. Déjà, la fin du séjour arrive: nous décidons donc aller faire une “odyssée marine” dans le parc Ste Anne. Le bateau longe l’île artificielle (Eden island) et part en direction de lîle Ste Anne: snorkeling très riche ici aussi. Nous allons à lîle Moyenne ou nous faisons escale: tour de lîle à pied avec des tortues terrestres géantes comme compagnes, puis nous repartons à lîle au Cerf, où un barbecue de poissons nous attend: ouf à l’abri car nous accostons sous des trombes d’eau. La pluie a duré le temps du repas, donc nous pouvons ensuite profiter de la plage, avant de rentrer. Le lendemain, nous reprenons l’avion pour retrouver la France, mais nous ne sommes pas prêts d’oublier ce voyage!Le seul bémol est le coût de la vie, mais sans doute est-ce à ce prix que les Seychelles restent une destination exceptionnelle, sans les inconvénients du tourisme de masse. Toutes les îles où nous sommes passés nous ont enchantés, mais c’est particulièrement La Digue qui nous a le plus éblouis: avec sa petite taille, son absence de voitures, les vélos, elle est très facile à découvrir, et les plages sont vraiment paradisiaques.

    Et pour ceux qui disent qu’il n’y a rien à faire aux Seychelles, et bien ils se trompent: nous avons bougé tout le temps, et allions de découverte en découverte! Nous n’avons eu aucune mauvaise surprise: les hôtels étaient parfaits, les transferts inter-îles très bien organisés. Bravo, SeyVillas et Travel créole service.

    Avez-vous trouvé ce carnet utile ? YES!
  • Image by Jean-Pierre France