x
+ -
Seychelles image

Vols directs pour Mahé (SEZ)

x

Chaque jour, plusieurs compagnies aériennes se rendent aux Seychelles avec une escale.
Ici vous pouvez trouver toutes les options de vol direct en un coup d'œil.

Aéroport Compagnie aérienne Vol de départ Vol retour
Paris (PAR) Air Seychelles Lu, Me, Je, Sa Ma, Me, Je, Di
*Dès octobre 2017

Guide de Voyage Seychelles Le guide complet pour les Seychelles

Carte des Seychelles

La Digue


Générale

La Digue

D’excellentes opportunités de photo, la sérénité, les paysages tropicaux, l’idylle nostalgique : voilà ce qui décrit La Digue, la quatrième plus grande et, pour beaucoup, plus populaire île des Seychelles. Située à l’est de Praslin, La Digue allie les charmes de l’archipel d’une manière magnifique et unique, prouvant que le mode de vie traditionnel peut parfaitement s’harmoniser avec le tourisme moderne.

En fait, cette magnifique île abrite le genre de paysage, et par conséquent des photos, qui caractérisent l’imagination humaine. Les compositions naturelles de granit, de sable et de palmiers attirent non seulement les touristes, mais aussi les sociétés de publicités pour la mode ou les produits de luxe. Aujourd’hui, un peu plus de 3 000 personnes vivent sur les 10 kilomètres carrés de l’île. Elle a été nommée d’après le nom du navire sur lequel l’officier de marine français, Marc-Joseph Marion Fresne, est arrivé aux Seychelles en 1768. En 1771, La Digue a été officiellement considérée comme une partie de la France; plus tard, la Grande-Bretagne a repris possession de l’île. De nos jours, les principales sources de revenus sont la pêche, l’agriculture et, bien sûr, le tourisme.

ImageLe rochers de granite comme celui-ci sont typiques à La Digue

La moitié orientale de La Digue abrite le sommet de 333 mètres du Nid d’Aigle et la partie nord-ouest des plaines. L’île est presque entièrement entourée de récifs coralliens, alors il est possible de nager ou de faire de la plongée dans de nombreuses baies de l’île. Bien des plages de La Digue sont si belles qu’elles vous font penser à des cartes postales, et elles sont baignées par des eaux cristallines. Cependant, sur le côté est de l’île, les courants sont plus forts et les signes d’avertissement qui peuvent être aperçus sur certaines des plages de l’île doivent impérativement être pris au sérieux.

Il n’y a pas de villes au sein de l’île, et seulement quelques dizaines de voitures existent sous la forme de taxis et de camionnettes. Heureusement, vous pouvez vous rendre à la plupart des endroits de l’île en marchant environ une heure. Le char à boeufs est encore considéré comme un digne représentant des fortes traditions de l’île, mais les principales routes de charrettes sont généralement réparées depuis les années 1990, et de tels déplacements ne sont habituellement choisis que par des touristes romantiques plutôt que pour le transport des marchandises et des bagages.

ImageLe char au boeuf traditionel n'est pas aussi populaire qu'avant Image

Habituellement, les insulaires se déplacent à pied ou à vélo, avec les sentiers courbés traversant l’île qui assurent un trajet agréable à un rythme tranquille. Jusqu’à il y a quelques années, le trajet à La Digue était laborieux; désormais, vous pouvez prendre le bateau en seulement vingt minutes à partir de Praslin, ou prendre le catamaran de Mahé en environ une heure avant d’arriver au port pittoresque de l’île. Quant au quai, il a lui-même été construit dans l’une des plus grandes baies du récif, possédant un barrage pour se protéger contre la mousson souvent orageuses du nord-ouest. Le port est non seulement important pour les traversiers touristiques, mais devient de plus en plus un centre pour les voyages en bateau et les excursions de plongée aux autres îles du nord-est des Seychelles.

Image
Image

À l’arrivée, il devient souvent évident pour les randonneurs et autres passagers que le magnifique lieu idyllique de La Digue nécessite vraiment plusieurs jours pour l’explorer et bien en profiter, surtout le matin et le soir.

Sur l’île, la plupart des options d’hébergement sont simples : des petits hôtels, des pensions et des chalets se trouvent principalement sur la côte ouest, étant situés à l’intérieur et autour de La Passe. La seule ville “majeure” de l’île est considérée comme étant La Réunion, qui offre, outre une plage éponyme, des banques, des boutiques, des restaurants, des plats à emporter et des locations de vélos. En ce qui concerne les attraits traditionnels au sens strict du terme, La Digue en manque légèrement, mais vous pourrez vous rabattre sur les belles plages de sable blanc comme de la neige, aux criques incroyables, aux formations granitiques attrayantes et sur la végétation dense. Si vous aimeriez des informations sur l’île, n’hésitez pas à visiter le bureau d’information touristique situé à La Passe (ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00 et le samedi de 9h00 à 12h00, tél. +248 423 4393), ou sur Mahé/Praslin (en dehors de la saison de mousson). Sur cette petite île, les précipitations sont d’environ 1 620 mm par année, soit un chiffre nettement inférieur à celui des deux autres îles principales.

ImageL'Etoile Labrine est une maison d'hôtes typiquement seychelloise
ImageLes belles plages comme celle-ci sont typiques à La Digue