x
+ -
Seychelles image

Vols directs pour Mahé (SEZ)

x

Chaque jour, plusieurs compagnies aériennes se rendent aux Seychelles avec une escale.
Ici vous pouvez trouver toutes les options de vol direct en un coup d'œil.

Aéroport Compagnie aérienne Vol de départ Vol retour
Paris (PAR) Air Seychelles Lu, Me, Je, Sa Ma, Me, Je, Di
*Dès octobre 2017

Guide de Voyage Seychelles Le guide complet pour les Seychelles

Carte des Seychelles

Conservation environnementale

Les Seychelles ont été le premier pays au monde à inclure des efforts de conservation au sein de leur constitution et, avec environ 60% de la masse des Seychelles qui est protégée, ils ont la plus grande proportion d’espace protégé au monde.

Aux Seychelles, deux sites différents ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Vallée de Mai sur Praslin et l’atoll d’Aldabra, tandis que les efforts de protection du pays couvrent un total de vingt zones distinctes qui nécessitent des soins spéciaux. Toutes les espèces de plantes et d’animaux rares du pays tombent également sous cette même protection. Le fait que de telles mesures soient requises s’explique en partie par l’histoire de l’archipel. Les premiers colons n’étaient pas conscients de l’importance de maintenir l’environnement naturel des îles, surtout s’ils avaient eu l’intention d’y résider en permanence, ce qui ne semblait pas particulièrement les intéresser; dès qu’une île n’était plus utile, ils en trouvaient tout simplement une différente. Pendant ce temps, les animaux indigènes ont été tués et de grandes sections de forêt ont été abattues.

Image

Dans les années 1960, les gens s’en sont finalement rendus compte lorsque le gouvernement britannique a tenté d’obtenir l’autorisation de construire une base militaire sur l’atoll d’Aldabra. Les activistes environnementaux et les scientifiques sont parvenus à mettre un terme à ce projet, contribuant à une politique plus large de durabilité. Depuis lors, des îles individuelles ont été déclarées protégées, d’anciennes plantations de cocotiers ont été démantelées et la flore indigène a été plantée à la place qui lui revient au cours des années 1970. Les investisseurs privés qui possédaient d’autres îles des Seychelles ont suivi ce bon exemple, et les Seychellois ont alors réalisé que ce n’était pas seulement bon pour eux-mêmes et l’environnement, mais également pour le facteur économique le plus important du pays, le tourisme.

ImageLa Vallée de Mai est partie du patrimonie mondiale de UNESCO

L’état des récifs du pays soulève ses propres préoccupations, car la récente recherche suggère que les coraux luttent pour tolérer des températures de l’eau au-dessus de 29°C. En 1998, des niveaux significativement plus élevés ont été mesurés et des dommages ont été causés à quelques-uns des récifs coralliens de l’océan Indien. Certains endroits ont même vu l’introduction de récifs artificiels afin d’essayer de compenser les problèmes.

En tant que touriste, il va sans dire que la nature doit être respectée. Endommager les coraux et récolter des coquillages devraient être évités, ainsi que de laisser traîner vos déchets. Le fait que de nombreuses régions protégées des Seychelles ne sont accessibles que pour y effectuer des excursions guidées, avec des débarquements respectifs et des frais d’entrée, contribue à renforcer l’engagement de nombreux visiteurs à ne pas endommager ces trésors naturels.